Toujours + pratique

L’éducation financière des enfants ? C’est toujours le bon moment ! 

Bien gérer son argent, c’est comme tout : ça s’apprend. Et il n’y a pas d’âge pour commencer ! Pour les petits, les moyens et les plus grands, voici quelques conseils qui comptent pour l’éducation financière de vos enfants.
mère-qui-aide-son-enfant-dans-les-cours

En primaire

L’apprentissage de l’argent se fait tous les jours, même si l’on ne s’en rend pas compte. Ni central ni tabou c’est un sujet comme les autres que l’on peut aborder tôt ! Vous pouvez commencer par fabriquer avec votre enfant un petit portefeuille à remplir de pièces, de tickets de métro, de feuilles : ce qui a de la valeur à ses yeux. Ce sera l’occasion de lui apprendre à reconnaitre les pièces, puis à les compter par exemple pour faire 1 € avec des centimes. Petit exercice de mise en pratique : préparer l’argent nécessaire pour acheter le pain ou l’initier à vendre ses vieux jouets lors d’une brocante.

Dans tous les cas, à cet âge, l’argent reste un jeu : on apprend mieux en s’amusant. Alors jouez ensemble au marchand, au Monopoly et à La Bonne Paye !

Au collège

C’est le moment de mettre en place l’argent de poche, pour apprendre à gérer son budget par exemple quand ils partent en colonie de vacances. C’est aussi l’occasion de considérer l’argent sur la durée et d’apprendre à économiser en fixant un objectif. Cette paire de baskets lui plait beaucoup ? Calculez avec lui le temps qu’il faudra pour pouvoir les acheter.

Vous pouvez aussi suggérer des corvées payées : faire la vaisselle ou passer l’aspirateur lui donneront en plus la valeur du travail. Et non, l’argent ne pousse pas sur les arbres ! D’ailleurs vous pouvez également en profiter pour lever le tabou sur votre salaire et en discuter avec lui.

Enfin, à partir de 12 ans, vous pouvez ouvrir un livret jeune à votre enfant, avec lequel il pourra faire des retraits encadrés.

Au lycée

Votre enfant commence à avoir des besoins plus importants : encouragez-le à gagner de l’argent par lui-même ! Cela peut être en allant tondre la pelouse du voisin, ou en faisant du baby-sitting : un vrai travail. Il peut aussi vendre certaines choses — livres, vêtements ou autres ? Idéal pour faire un pas supplémentaire vers l’âge adulte.

Dès 16 ans, vous pouvez ouvrir avec lui un compte bancaire. Votre enfant aura alors « sa » carte bleue, comme vous mais toujours dans des conditions encadrées.

Et si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez aussi lui ouvrir une assurance vie à son nom. L’occasion de choisir ensemble les placements et d’en suivre l’évolution dans le temps. Voire, selon son intérêt, de l’initier à la gestion.  

Prochaine étape, l’autonomie, avec la vie d’étudiant, les petits jobs, le premier appartement … Et tout ça sereinement grâce à l’éducation financière. On est plus confiant dans la vie quand on a toutes les cartes en main pour bien gérer son argent !