Toujours + Simple

Assurance vie : non, votre épargne n’est pas bloquée !

L'assurance vie est une solution très souple et votre argent reste disponible ! Il faut tout de même connaître les avantages à placer son épargne à long terme.
jeune-femme-souriante-dans-un-champs-de-tournesoles-les-bras-en-l-air

Des sommes épargnées qui resteraient bloquées sur votre assurance vie pendant les premières années ? Cette idée reçue a la vie dure… pourtant elle est totalement fausse ! Avant ou après 8 ans, le capital reste disponible (sauf bénéficiaire acceptant ou mise en garantie). Afin de tirer au mieux partie de votre contrat d’assurance vie selon vos objectifs et vos projets, nos experts vous expliquent en trois points quand et comment « retirer » votre argent.

Combien de temps faut-il épargner sur son contrat d’assurance vie avant d’en profiter?

L’assurance vie est un produit d’épargne avec une fiscalité particulière qui s’applique 8 ans après l’ouverture du contrat. L’idée reçue vient de là. Il faut donc voir cette date comme un « cap » à tenir pour profiter au maximum de votre avantage fiscal. Mais quoiqu’il arrive, votre épargne reste disponible : le contrat d’assurance vie est une solution flexible et vous pouvez retirer votre argent en cas de besoin (sauf bénéficiaire acceptant ou mise en garantie). C’est ce que l’on appelle faire un «rachat». Rappelons quand même que l’assurance vie est plutôt un placement à long terme, idéal pour vos projets d’avenir.

Que faire si vous avez besoin de l’argent placé sur votre contrat d’assurance vie ?

Pour vous aider à profiter au mieux de votre contrat d’assurance vie, voici quelques conseils pour savoir quand et comment faire des rachats en cas de besoin. 

1. Vous avez besoin d’argent rapidement

Pas de chance, votre voiture tombe en panne ? Si vous avez un livret d’épargne, cette solution peut être à privilégier pour financer votre imprévu. Si vous ne pouvez pas faire autrement que de piocher dans votre assurance vie, il suffit de retirer une partie du capital. Et l’argent qui reste ? Il continue à vivre, justement. Vous pouvez à tout moment investir des sommes, en retirer et piloter votre contrat en fonction de vos projets.

2. Vous voulez un complément de revenus

Vos revenus vont baisser lorsque vous prendrez votre retraite ou bien vos charges augmenteront lorsque vous financerez les études de vos enfants ? Le moment venu, vous avez la possibilité de mettre en place des versements programmés depuis votre assurance vie vers votre compte bancaire. À vous de choisir le montant et la fréquence adaptés à vos besoins : vous pouvez mettre en place des virements programmés en demandant à votre assureur ou directement en ligne. Bien sûr, vous pouvez moduler, arrêter et reprendre les retraits quand vous voulez.

3. Vous avez besoin de la plus grosse somme possible

Vous pouvez retirer l’ensemble des sommes disponibles, ce qui met fin à votre contrat d’assurance vie. Notre avis sur la question : même si vous pensez ne plus avoir besoin de votre assurance vie, conservez votre contrat avec un minimum de liquidités. Son ancienneté est précieuse et votre contrat d’assurance vie pourrait toujours vous servir à l’avenir : on ne sait jamais !

Le mot de la fin

L’assurance vie est une solution très souple et, vous l’avez compris, disponible. Contrairement aux livrets bancaires, elle bénéficie d’une fiscalité spécifique, qui la rend plus avantageuse au bout de 8 ans : gardez donc ce cap en tête lorsque vous souscrivez un contrat ou quand vous retirez une partie du capital constitué.

Vous l’avez compris, la fiscalité de l’assurance vie est plus avantageuse après 8 ans, puisque les intérêts gagnés ne sont pas imposés après cette période

Utilisez votre contrat d’assurance vie pour financer vos projets à long terme : préparer un complément de revenus pour la retraite, financer les futures études des enfants, constituer un capital pour un achat immobilier…

En cas de besoin urgent, privilégiez les retraits sur votre livret.